Ramsay Santé
Clinique de Domont

Portrait de Nicole Persidat, Infirmière

Article Par Ramsay Santé, le

Portrait de Nicole Persidat, infirmière au service ambulatoire de la Clinique de Domont (Ézanville, Île-de-France).

Portrait de Nicole Persidat, Infirmière

Nicole est infirmière au sein du service péri-opératoire ambulatoire de la Clinique de Domont.

L’Organisation mondiale de la santé a désigné 2020 comme l’année internationale des infirmièr(es) et des sages-femmes (H/F), à l’occasion du 200ème anniversaire de la naissance de Florence Nightingale*. Dans cet élan, le groupe Ramsay Santé met à l'honneur ses collaborateurs et salue ainsi leur rôle essentiel auprès des patients.

Nicole Persidat est infirmière au sein du service péri-opératoire ambulatoire de la Clinique de Domont (Ézanville, Île-de-France). Elle œuvre au quotidien pour le bien-être et l’accompagnement des patients. Présentation d’un parcours émérite.

Quelle est votre fonction ?

Je suis infirmière à la Clinique de Domont. Je suis principalement au niveau du service pré-opératoire pour accueillir tous les patients avant leur opération. Je travaille aussi en post-opératoire pour assurer la prise en charge des patients après leur passage en salle de réveil.

Pourquoi avoir choisi ce métier ?

Voilà plus de 36 ans que j’exerce cette profession avec une passion qui ne s’est jamais tarie. J’ai choisi ce métier pour m’occuper des patients en les soignant bien sûr, mais aussi pour tout ce qui concerne leur prise en charge, leur accompagnement. Le soin seul serait bien pauvre s’il n’existait l’infinie richesse en relations humaines qui l’accompagne ! C’est un métier d’écoute où il n’existe ni routine ni monotonie. En effet, nous sommes amenés à prendre en charge de très nombreuses personnes qui peuvent avoir 1 an comme 90 ans et parfois même plus encore. Mais, nous rencontrons aussi et surtout des personnes de caractères et de milieux sociaux très différents. C’est cela qui fait que l’on ne s’ennuie jamais.

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre quotidien ?

Ce qui me plaît le plus c’est écouter et tenter de comprendre chacun, les inquiétudes liées à l’opération ou à l’hospitalisation. Savoir rassurer et encourager en instaurant une relation de confiance entre soignant et soigné. Et ce n’est qu’un aperçu de l’infinie richesse de ce métier d’infirmier. Malheureusement, cette profession, que je trouve être l’une des plus belles du monde, n’est pas reconnue financièrement à sa juste valeur. Et c’est bien dommage !

Quelles sont vos passions ?

Je suis une férue de nature et de sport. J’ai toujours pratiqué une activité sportive, du vélo et de l’aviron, et c’est cela qui me pousse à me dépasser au quotidien. J’y découvre des capacités insoupçonnées et tente de donner le meilleur de moi-même. Ce sont les mêmes valeurs que je retrouve dans mon métier.

Quels sont vos projets pour l’avenir ?

À 60 ans, j’approche de la fin de ma carrière. Après avoir travaillé dix années de nuit en chirurgie viscérale à l’Assistance Publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) et quasiment autant de temps en libéral, j’ai décidé de rejoindre la Clinique de Domont au service de chirurgie orthopédique et enfin au service de chirurgie ambulatoire. Chacune de ces expériences, toute aussi variées les unes que les autres, a été très positive pour moi. Désormais, j’envisage sereinement de prendre ma retraite dans quelques années.

* : Infirmière britannique à l’origine des premiers soins infirmiers modernes (1820–1910).

Article précédent

Classement du Point 2020

Le Point a publié son Palmarès 2020 des meilleurs hôpitaux et cliniques de France. Un classement qui récompense la qualité des soins de la Clinique de Domont...

Article suivant

Ramsay Santé : vaccination Covid-19, c’est parti !

Depuis le 7 janvier 2021, les établissements du groupe Ramsay Santé ont enclenché la vaccination contre la Covid-19.